Flash Vallée Blanche

23.12.2022 : avec des chutes de neige abondantes en altitude cet automne, la descente de la Vallée Blanche est possible dès janvier 2023 pour des petits groupes jusqu'à 3, puis à partir de fin-janvier pour des groupes jusqu'à 6 personnes. 
Consultez mon agenda et pensez à me contacter en avance pour votre descente afin que je réserve le téléphérique au mieux. J'ai de bonnes disponibilités en janvier-février, période pendant laquelle la neige est souvent douce et l'enneigement permet en principe de rejoindre Chamonix skis aux pieds.

Descendre la Vallée Blanche : un formidable moyen de découvrir les glaciers

La Vallée Blanche attire chaque année des milliers de skieurs. Des paysages glaciaires uniques au milieu de sommets mythiques dans l'histoire de l'alpinisme, un environnement spectaculaire mais déjà fragile qui fait prendre conscience des enjeux climatiques et la certitude d'une descente à ski originale font la renommée actuelle de ce secteur, très lucratif pour les guides de montagne.
En ce mois de mars j'ai glissé quelques journées de ski en vallée Blanche, répondant avec le plus grand plaisir aux demandes incontournables de mes clients. Ce secteur est certes très fréquenté et certains professionnels éloignés des grands centres rechignent parfois à venir faire la queue à l'aiguille du Midi, le métro des guides !
Mais c'est bien du travail de guide que de faire comprendre les particularités de ce milieu, d'évoquer les sommets environnants, leur apprendre comment s'adapter à l'altitude, et aux meilleurs skieurs de leur ouvrir une belle combe ou prendre des chemins de traverse bien loin des itinéraires classiques.

Et une fois passées les files d'attente, qui se gèrent bien lorsqu'on a réservé sa benne, et les embouteillages sur l'arête qui se passent de mieux en mieux avec l'usage maintenant presque systématique des crampons, alors l'espace de la haute-montagne dilue la foule, on se retrouve souvent seuls sur certaines variantes.

Descendre la vallée Blanche à skis reste un formidable moyen pour des skieurs d'un niveau suffisant de découvrir en quelques heures ce milieu normalement réservé aux alpinistes.

Cette deuxième moitié de mars 2022 la neige n'est certes pas extraordinaire car il n'a pas neigé du mois, mais les belles journées s'enchainent et permettent de très belles conditions pour découvrir au mieux ces glaciers en neige de printemps.

Pour nous éloigner un peu plus des sentiers battus j'aime utiliser les peaux et la technique du ski de randonnée. Pas besoin d'aller très loin, l'usage de ce matériel plus léger vous donnera l'occasion de rejoindre un col un peu plus sauvage, ou de découvrir un versant adjacent aux grands glaciers classiques.
Nous avons pu ainsi remonter le glacier de Leschaux et le bas du glacier du Mont-Mallet, bien loin des foules et en prenant comme toujours une grande claque en s'approchant de la face Nord des Jorasses. Avec un groupe nous avons aussi rejoint le col d'Entrêves, recherché pour sa relative facilité d'accès permettant une jolie initiation au ski de randonnée et la vue splendide qu'il offre sur les sommets du Val d'Aoste et de Vanoise.
A réserver aux bons skieurs en forme !